À quelques heures de l’Halloween, je vous présente un livre qui m’a fait frissonner. Meurtre, suspense, sang, tout y est!

Le silence des agneaux de l’auteur Thomas Harris.Ce livre a été écrit en 1988 et a été porté sur écran en 1991. C’est un roman qui a inspiré toute une génération. Il mélange le roman policier traditionnel avec celui qu’on nomme le roman de la victime ainsi que le roman noir. Le film a fait sensation et plusieurs connaissent maintenant l’histoire de Buffalo Bill. Cependant, avez-vous lus le livre?

img_0223Quatrième de couverture
Il s’appelle Hannibal Lecter. Il est psychiatre. Emprisonné à vie pour une série de meurtres, il est la plus grande autorité du pays en matière de démence criminelle.

Pour comprendre les motivations secrètes d’un psychopathe qui terrifie l’Amérique, la police a de ses « intuitions ».

Mais Lecter n’accepte de communiquer qu’avec Clarice, jeune agente du FBI. Si elle veut bien lui parler d’elle-même, de son enfance, de ses peurs intimes, peut-être l’aidera-t-il a
trouver le tueur… Ou le tueur à la trouver…

Mon avis

Le silence des agneaux de Thomas Harris est un livre, ma foie, pleins de rebondissements et de suspense. C’est un livre sanglant qui change de mes lectures habituelles. Je l’ai lu rapidement. C’est un roman plein de fluidité malgré les scènes d’action très présente. Souvent, dans ce genre de livre, on observe des moments de «temps mort» qui s’éternisent puis, des séquences d’action intenses. Ce n’est pas le cas dans le roman de Thomas Harris, le tout est équilibré.

La fin est imprévisible et entraînante. Elle arrive soudainement, sans qu’on s’y attende. Des événements surviennent en même temps et on n’aurait jamais pensé qu’ils auraient ces répercutions. Ils permettent une fin inattendu à un moment dans la lecture où l’on s’attend à autre chose.

Deux meurtriers en séries sont présent dans l’histoire: Hannibal Lecter et Buffalo Bill. Des profils différents, mais qui, tout les deux, tuent sans remords. Ils sont inspirés de réels tueurs en séries qui ont existé dans les années antérieurs. Cela m’a troublé, mais a rendu ma lecture bien plus intrigante.

Bref, je dois bien avouer que j’ai adorée. Je pense même me replonger dans l’histoire d’Hannibal Lecter. Plusieurs autres livres mettent en scène ce personnage, tel que  Dragon rouge et Hannibal.

Advertisements

Une réflexion sur “Un livre sanglant : Le silence des agneaux

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s