La preuve, un roman historique qui raconte l’histoire d’un adolescent après la guerre. C’est la suite du roman que j’avais bien aimé sois Le grand cahierAgota Kristof a encore une fois livré un roman choquIMG_0915ant et déroutant. Aucun adolescent ne devrait avoir à grandir aussi vite.

Lucas est séparé de son frère, celui-ci décide de franchir la frontière. Personne ne parvient à se rendre de l’autre côté, excepté lui. Une ruse des plus cruelles pour traverser : faire passer quelqu’un avec lui. Il y parvient et c’est-là l’ultime exercice que les jumeaux se donnent : vivre l’un sans l’autre. Étant inséparable depuis leur plus jeune âge, c’est une grande épreuve, mais c’est leur choix. Ils ont fait le choix de se renforcer à l’aide d’exercices plus fous les uns que les autres. Cela les aidait à traverser les horreurs de la guerre.

Le jumeau resté au pays affronte la mort de son père, de sa grand-mère, de sa mère et de sa sœur seul. Il doit s’occuper du jardin, nourrir les animaux, aller au marché, faire à manger et biens d’autres choses lui-même. Les tâches ne manquent pas, mais sans son frère il ne fait rien. Il n’a plus de force. La famille lui donnait de l’énergie et de la joie de vivre. Maintenant qu’il n’en a plus, il ne sait plus comment vivre. Il aidera une mère et son enfant par pure gentillesse. Ce petit garçon deviendra toute sa vie. Il est différent, il est né avec des déformations physiques. Dans ce roman, une grande réflexion sur les liens familiaux s’impose.

Agota Kristof a encore réussi à livrer un témoignage de guerre touchant. L’objectivité est encore au rendez-vous, aucun sentiment n’est permis. On devient des détectives à chercher chaque petit signe de Lucas qui permet de prouver qu’il est humain et qu’il a des sentiments. Des gestes, des paroles, n’importe quoi, personne ne peut vivre ce que le jumeau vit et ne rien ressentir.

Je suis à la recherche du troisième de cette série avec impatience. J’espère que vous aussi ces lectures vous ont déjà côtoyé ou qu’elles le feront bientôt! Elles apportent beaucoup de réflexions sur notre mode de vie confortable.

 

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s