«Tout n’est pas toujours blanc» de Jean-Louis Courchesne

Jean-Louis Courchesne est un peintre, un entrepreneur, un coach, un éditeur et en 2017, il ajoute le titre d’écrivain à son arc. Son intérêt pour l’écriture a toujours existé et il existera toujours. C’est en 2004, lorsqu’il assistait à une séance d’écriture par l’auteur Marc Fischer qui était alors accompagné de Nelly Arcan, que son aventure a commencé. L’année suivante, il a répété l’expérience et ce sont ces ateliers qui l’ont motivé à se lancer dans l’aventure et à aller jusqu’au bout!

tout-nest-pas_couvert-signet_epreuve_15-02-2017

Tout n’est pas toujours blanc est un roman policier qui tient en haleine. Se voulant un roman d’action au départ, il n’en manque pas. En cours d’écriture, le polar s’est imposé à l’auteur comme une voie intrigante. C’est donc vers cela qu’il s’est tourné.

Un jeune adulte nommé Jérôme est assassiné à l’arrière d’un bar. Laissant derrière lui deux sœurs et deux millions de dollars, le meurtrier court toujours. Lors de la mort de leur oncle quelques mois auparavant, Élise, l’une des sœurs de Jérôme, reçoit une vieille horloge tandis que le reste de la famille reçoit de gros montants d’argent. Les deux sœurs, déchirées depuis la tendre enfance, n’arrivent pas à s’entendre même après la mort de leur frère. L’inspecteur vient gratter là où ça fait mal pour découvrir la vérité.

Complots par dessus complots, Jean-Louis Courchesne amène le lecteur dans une intrigue rocambolesque. Les événements s’enchaînent très rapidement et sans aucune pause. Alors que l’oncle Henri est décédé il y a de cela 132 jours, son souvenir refait surface par l’immense horloge dans le salon d’Élise. Symbole du temps qui passe, celle-ci apporte un gros plus dans l’histoire. Marquante et intrigante, il s’en suivra une aventure qu’Élise n’est pas prête d’oublier.

L’auteur plonge le lecteur dans son univers et celui-ci ressort perturbé et envoûté par l’histoire. Dans la vie, tout n’est pas toujours blanc, ou noir, il y a du gris partout. Même là où l’on s’y attend le moins.

Advertisements

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close