«Maudit karma» de David Safier : une lecture hors du commun

Deux jours, c’est ce qui m’a fallu pour passer au travers du roman Maudit karma de David Safier publié chez les éditions Pocket. J’ai eu de la difficulté à résister au fameux chapitre de plus avant d’aller dormir, ma nuit s’est grandement écourtée.

Kim Lange est une animatrice à la télévision. Très préIMG_1285occupée par le travail, elle néglige sa fille et son mariage. Elle meurt frappée par un bout de satellite tombé du ciel (eh oui!). Elle se réveille en fourmi. Étant donné qu’elle a accumulé beaucoup trop de mauvais karma dans sa vie, elle doit en accumuler du bon pour remonter l’échelle de réincarnations. Fourmi, cochon d’inde, écureuil, vache, vers de terre puis chien, elle vit des aventures rocambolesques dans son périple.

Une histoire qui sort de l’ordinaire et qui change de notre train-train quotidien, j’ai été subjuguée. Quand je me surprends à souhaiter des choses pour le personnage, à me sentir mal si telle chose ne se produit pas, je sais que l’auteur a réussi.

Une réflexion sur l’importance de faire le bien, d’apprécier la vie et de profiter de chaque instant s’impose d’elle-même après cette lecture.

«Puis un jour, j’ai perdu ma fille. C’est là que je me suis rendu compte qu’o pouvait vraiment mourir. Et ça m’a fichu une peur bleue.» (p.293)

Même si la morale est présente tout au long du livre, Safier propose un roman comique. Il livre des aventures rocambolesques et un personnage délirant. Une réincarnation en fourmi est au départ un choix plutôt hors du commun, la désinvolte que fait preuve Kim dans cette situation rend le tout plaisant à lire.  C’est donc sur un ton léger et amusant qu’il offre cette morale au lecteur.

Maudit karma présente une histoire à saveur spirituelle. La vie après la mort est perçue de différentes manières selon les religions, David Safier présente la sienne.

« La vie après la mort a plusieurs formes d’organisation […] Les âmes des chrétiens sont administrées par Jésus, celles des musulmans par Mahomet […] » (p. 235)

C’est une réussite de parler de thèmes plutôt sensible de manière comique sans tomber dans le cliché et la lourdeur.

Ce roman de David Safier est léger et amusant. L’écriture est fluide et tout est amené à la rigolade. C’est un remède contre les journées qui raccourcissent et les nuits qui allongent!

Avez-vous accumulé assez de karma?

Advertisements

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close